Poésie : prises alternatives

Un journal de travail, par Samuel Rochery

vendredi 4 janvier 2019

mercredi 2 janvier 2019

Question de datifs acrobatiques



Question d'Antoine Guessinot (mail du 23/12/2018).

(...)

Que veux-tu dire, Samuel, lorsque que tu écris, de façon ironique, que « c’est à croire que l’expression de poésie (de : entendre un datif) suffira bien, parce que l’expression poétique, c’est trop dur à fabriquer » dans Vient de paraître un livre performant ? J'y entends, pour le coup, une performance linguistique acrobatique un peu obscure !

Réponse (27/12/2018)

La parenthèse est une irruption de l’allemand dans le français ! Toute « expression de poésie » (génitif objectif) est en réalité une déclaration d’amour faite à la poésie, à l’image qu’on se ferait de la poésie tout au moins (et pas encore, donc, quelque chose de l'ordre de l'expression poétique). De même qu’on devrait traduire la « volonté de puissance » nietzschéenne (Wille zur Macht) par « Volonté vers la puissance », puisque le génitif, en allemand, conserve cette idée de tension (zu + datif). Hé bien, je veux  entendre un datif, même complètement fantôme, en français. Le verbe "(s')exprimer" est un verbe de mouvement, de désir. Le verbe "imaginer" aussi, comme dans ma Lettre à Chuck Norris. Quand j'y parle de « l’imagination d'un adversaire », je considère que la génitivité objective de la préposition s’apparente, doit s’apparenter, à l’expression d’un datif : l’expression d’un but, d’un « ce vers quoi l’on tend ». Bien sûr, si j’avais écrit « l’imagination vers un adversaire », ou « expression vers de la poésie », on aurait trouvé ça lourd. Préciser que c’est un datif (celui qu’on a en allemand), entre parenthèses, c’est tout ce que j’ai trouvé pour être moins lourd, tout en insistant sur le fantôme du datif. Et là, je sens que je pèse une tonne…





lundi 4 juin 2018

HdC - Les poèmes stars 80 format CD-R


Auto-édition de Les poèmes stars 80 d'Audrey Macintosh, CD-R de marque TDK, bleu. CD audio enregistré à partir des fichiers AIFF.







Hypomusique de Chambre - Berceuses format CD-R



Auto-édition de African Lullabies (2012) sur CD-R de marque Maxell, impression de la pochette sur papier kraft + liste des crédits. CD Audio enregistré à partir des fichiers AIFF.







mercredi 25 avril 2018

@ Poésie Omertà Magazine !



Un article de Bertrand Choiseul, à propos de Vient de paraître un livre performant, paru dans Poésie Omertà Magazine, numéro d'avril 2018 ! Le top des magazines de critique en matière de poésie ! Merci Bébert !



lundi 2 avril 2018

No fun house



A) FUN HOUSE

1. Bienvenue à la maison de la poésie.
2. Nous voulons fonder la communauté.
3. Nous voulons ouvrir le restaurant.
4. Nous n’aimons pas les vers solitaires.
5. Nous nous battons contre la malbouffe des solitaires.
6. Venez nombreux.
7. Tuez le poète solitaire en vous.
8. Tuez le vers solitaire en vous.
9. Venez goûter nos poèmes oniriques et vegan.
10. Venez goûter nos poèmes bio.
11. Ce sont les poèmes vrais de la communauté.
12. Nous voulons ouvrir le restaurant de la vraie poésie.
13. Les vers solitaires ne sont pas les bienvenus.
14. Nous avons poétiquement décrété l’état d’urgence.






B) BAD HOUSES

Ce soir je vais à la maison de la poésie. 

Pourvu que ce soit la bonne maison. 
Ce soir j’ai rendez-vous à la maison de la poésie. 
Pourvu que je ne rencontre pas de poètes. 
Ce soir c’est soirée disco à la maison de la poésie. 
J’espère y trouver le disque que je cherchais. 
Vous êtes dans la mauvaise maison de la poésie. 
Vous avez ouvert la mauvaise porte de la mauvaise maison de la poésie. 
La soirée s’est mal terminée et vous êtes sorti et vous sentiez mauvais. 
Pour rentrer chez vous, vous avez repris le mauvais bus. 
Le trajet puait la poésie. 
Vous avez pris la mauvaise ligne dans la mauvaise strophe. 
Vous êtes rentré à la mauvaise maison de chez vous, comme d’habitude. 





mardi 16 janvier 2018

Poètes de France and from Navarre !


"Poètes de France and from Navarre, vous trouviez que cet auteur ne parlait déjà pas votre langue ? C'est le moment d'aller vérifier ! Vous ne serez pas déçus ! Je crois même que vous y trouverez une nouvelle bonne raison de ne pas le lire et de ne surtout pas en parler ! C'est pas beau ça, un auteur qui vous mâche tout le travail ?" -- Francky Framboise


http://www.wordswithoutborders.org/dispatches/article/the-translator-relay-samuel-rochery-jessie-chaffee