Poésie : prises alternatives

Un journal de travail, par Samuel Rochery

vendredi 19 décembre 2014

Ritchie Kiwi fait tourner les serviettes


[ Addendum à l'article "Ritchie Kiwi est méchant" ]

Ritchie Kiwi s’expliquait ailleurs, dans une interview accordée à Patrick Sébastien pour le magazine Fou-fou-fou manifeste, n°21, décembre 2014, au sujet de cette étrange « aristocratie de la communauté » qui passait très mal dans quelques oreilles politiques. L'interview est reprise sous forme d'article dans le numéro 2 de Rouge Panda Magazine :   



MA DOUDOUNE QUECHUA
Dans Mainstream de la maudissure, Je parle d’une démarche élitiste (un éthylisme) commune, parfaitement ordinaire, pensable à partir du moment ou rien ne va justement de soi comme dans une case toute prête ("fatale") qu'on ne pourrait pas ne pas cocher, qu'on soit un consommateur issu "de la haute" ou du "peuple" - des "cases" avant tout sociales, dont reste à étudier ce qu'elles permettent de porosité intelligente, non réductible au strictement social, en droit. Pour le dire autrement : si Azealia Banks n'est pas moins bonne en soi qu'un requiem de Mozart, on n'a aucune raison de s'embarrasser de rancunes et de clichés  sociaux. Reste à savoir, donc, comment ne pas jouer le jeu de sa case. Ou, comment jouer à sa manière, tout court. Je voulais notamment être capable de penser une aristocratie (l'enfant est le roi de ses jouets) à partir de la culture dite "populaire" des gens - qui ne forment pas aussi facilement cette fausse "couche populaire" customisée-bornée en consommatrice de masse par des élites humanistes, dont le peuple (et moi le premier dedans) se fout pas mal, dans le fond. Sauf que. A supposer déjà qu'un tel peuple existe, il s'en fout tellement (et légitimement) qu'il ne voit pas forcément qu'on lui prémâche surtout ses plus belles démangeaisons et son langage. Et c'est là que ça cloche. On devrait pouvoir vendre des prothèses auditives rayon lunettes. La surdité du langage visible et voyant concerne tout le monde, plus que l'utopie dévastatrice d'une langue universelle qui miserait tout sur nos capacités à "ressentir" un paysage par exemple (Saint Graal randonneur et poétique de la non-consommation), dit "commun" - autant dire, à ce stade : vague.  Sauf que tu n'es pas d'autant plus un homme soucieux du commun que tu serais nu comme une pierre, même "traversé" par tout ce qui t'entoure - vêtu quand même d'une doudoune Quechua (qui est aussi le nom d'une langue) achetée chez Décathlon. La belle affaire venteuse et ventriloque.



"MANGE TA SOUPE ET EMBRASSE-MOI"
Que le langage soit celui d'un consommateur autiste qui ne lève pas les yeux de sa Nintendo, ou celui d'un consommateur modéré averti, ce n'est pas le problème. Les jeux vidéos ne rendent pas "autiste", juste parallèle : les nerds et les gamers entre eux communiquent très bien, et si tu ne comprends pas leur idiome, fait au moins l'effort de t'y intéresser, va les voir, si tu reconnais qu'ils existent. Les raccords, les liens, les recoupements supposent surtout de la curiosité, bien plus qu'un terrain d'entente préfabriqué par une certaine idée de la discussion. Loin d'être l'espace-type de la non-violence et de la communauté, la discussion est précisément le point de "rencontre" à partir duquel tu peux te fâcher rouge et en venir aux mains (mode houleux). A cause du langage, et rien d'autre. Il est donc absurde de l'opposer, comme on aime, à la violence. Aussi bien tournées soient-elles, les phrases d'un verdict injuste au tribunal ne provoqueront chez toi que l'envie, affreuse autant que légitime, de tuer. La discussion "pacificatrice" sur des valeurs, de façon générale, ne peut pas présupposer ce qu'elle cherche précisément à construire : si c'est le cas, autant faire la paix tout de suite. Mange ta soupe et embrasse-moi. Sauf qu'on parle et qu'on ne mange pas de la soupe lexicale, et que, pour autistique que ça puisse paraître, ça n'a rien d'anodin.


D'UN LANGAGE CURIEUX
Par "élitisme" langagier, j'entends donc simplement ce type de langage qui sait ne pas faire la paix dans nos valeurs.  Le problème, c'est le langage bien appris des empêchements. Qui est un langage essentiellement non-curieux. Celui qui nous empêche de penser, par exemple, que les jouets fignolés sont peut-être imparfaits. Celui, de langage, qui "refuse" l'accès à l'imagination en étiquetant le jouet, "jouet". (Malcolm de Chazal parlerait d'inimagination, quand elle s'applique au réel, à sa torsion perpétuelle plus qu'à la recherche de son "au-delà", ou "derrière"). Celui, de langage, qui veut qu'une figurine, ou n'importe quel héros de jeu vidéo, se limite à sa représentation. Le nerd critique (cf. n'importe quel site dédié au test du gameplay d'un nouveau jeu) sait faire la différence entre un jeu qui prévoit tous ses gestes et actions au joystick, et le jeu qui contient le principe même de son propre dérapage : où il est possible d'aller contre (ou juste à côté de) l'histoire prévue, de jouer, en d'autres termes, de plein de manières différentes un même jeu - jusqu'à ne jouer que pour traquer les easter eggs. Le produit n'est pas obligé de me proposer une partie "jeu libre" - généralement fastidieuse, en ce qu'elle suppose qu'on ait fait l'histoire à l'endroit une fois, pour avoir le droit de la refaire en parcours "libre". 


MAÎTRE YODA ET LA POESIE
La poésie peut faire le jeu de la posture anti-jeu ("très authentique elle est", pour parler comme Maître Yoda), dans une espèce de coolitude (politique, surtout politique) indignée qui voudrait du parcours fléché libre partout : sorte de simplicité « branchée » contre toute forme d'aristocratie (que ça arrange très bien, de garder pour elle le concept d’aristocratie), par "principe". Les élans universalistes-humanistes qui viennent "du fond du coeur" (d'un coeur-principe) font une petite communauté parallèle comme une autre. Et le populaire qui prône sa popularité "radicale" (holà, on ne fait plus tourner les serviettes) ne prônera jamais que le populaire que les élites veulent voir et entretiennent, dans une ambiance dichotomique séculaire, tant que la tournure ne sera pas la sienne - au sens le plus idiomatique. Donc : consciemment aristocratique avec ses jouets, d’une aristocratie propre au commun, au sens politique et inventif : encourageons les bonnes têtes populaires consommatrices qui dépassent. On peut estimer que ça fait beaucoup de -tiques. On peut aussi estimer qu'il y a beaucoup de rage à affiner (affiner ne veut pas forcément dire polir), oui, et de belles puissances de sabotage ludique, plus-que-ludique, dans les yeux, la bouche et les mains. Il faut faire confiance aux outils les plus rudimentaires. Faire confiance au rudimentaire. Non pas en tant qu'il est "le rudimentaire", "le simple" - passion nostalgisante dogmatique, toujours prompte et très active-affective quand il s'agit de s'opposer à toute sorte de grosse machine -, mais en tant que le rudimentaire est un outil (un artifice pour inimaginer) valable. En un sens, l'homme n'a jamais assez l'intelligence de ses armes réelles. 


Pour rebondir sur la question des jeux vidéos : dans Splinter Cell Conviction, niveau 1,  tu peux imaginer que tu demandes ton chemin à un mec qui ressemble à William Burroughs :