Poésie : prises alternatives

Un journal de travail, par Samuel Rochery

dimanche 1 avril 2018

Je m'installe : poème


Attention, 
attention: 
poésie.

"Projet d’installation 
éphémère autour 
de l’idée de 
territorialité comprise 
comme ontogenèse 
à la fois 
fluo 
&
écologique 
dans l’espace 
des réciprocités politiques 
du Nous des feuilles 
et de l’intime néo-statique 
de l’humus, 
pour un rapprochement des orteils invisibles 
dans l'apparition de ce qui apparaît." 

A moins que 
ce ne soit 
qu'une simili-querelle un peu 
poussive, supposée, 
entre bottes, 
carrelage, 
brindilles et balles 
de ping-pong - lesquels 
ne t'ont rien demandé. 

Auquel cas, ce sont bien des photos 
et c’est très bien comme ça.