Poésie : prises alternatives

Un journal de travail, par Samuel Rochery

lundi 2 avril 2018

No fun house



A) FUN HOUSE

1. Bienvenue à la maison de la poésie.
2. Nous voulons fonder la communauté.
3. Nous voulons ouvrir le restaurant.
4. Nous n’aimons pas les vers solitaires.
5. Nous nous battons contre la malbouffe des solitaires.
6. Venez nombreux.
7. Tuez le poète solitaire en vous.
8. Tuez le vers solitaire en vous.
9. Venez goûter nos poèmes oniriques et vegan.
10. Venez goûter nos poèmes bio.
11. Ce sont les poèmes vrais de la communauté.
12. Nous voulons ouvrir le restaurant de la vraie poésie.
13. Les vers solitaires ne sont pas les bienvenus.
14. Nous avons poétiquement décrété l’état d’urgence.







B) BAD HOUSES

Ce soir je vais à la maison de la poésie. 

Pourvu que ce soit la bonne maison. 
Ce soir j’ai rendez-vous à la maison de la poésie. 
Pourvu que je ne rencontre pas de poètes. 
Ce soir c’est soirée disco à la maison de la poésie. 
J’espère y trouver le disque que je cherchais. 
Vous êtes dans la mauvaise maison de la poésie. 
Vous avez ouvert la mauvaise porte de la mauvaise maison de la poésie. 
La soirée s’est mal terminée et vous êtes sorti et vous sentiez mauvais. 
Pour rentrer chez vous, vous avez repris le mauvais bus. 
Le trajet puait la poésie. 
Vous avez pris la mauvaise ligne dans la mauvaise strophe. 
Vous êtes rentré à la mauvaise maison de chez vous, comme d’habitude.